PATRIMOINE – 297, RUE DUKE

Nous avons réalisé une étude d’intérêt patrimonial sur le bâtiment situé au 297, rue Duke dans l’arrondissement de Ville-Marie, à Montréal

Le bâtiment a été construit en 1925, suivant les plans de la firme d’architectes Hutchison and Wood, afin d’abriter une banque, la Duke Investments Limited. La banque cesse rapidement ses activités. De 1933-1934 à 1973-1974, c’est la Duke Equipment Co. Ltd, spécialisée en équipement (matériaux) de construction, qui occupe le bâtiment. En 1974-1975, la Canadian Claim Service Ltd. partage les lieux avec le Hayes Stuart & Co Ltd., une entreprise spécialisée en services maritimes, qui occupera entièrement le bâtiment peu de temps après.

Bien qu’il se situe dans un secteur reconnu pour son intérêt et son potentiel patrimonial et archéologique tant dans le Grand répertoire du patrimoine bâti de Montréal que dans le Plan d’urbanisme, le bâtiment situé au 297, rue Duke ne possède aucun statut patrimonial.

Nous considérons que la valeur architecturale du 297, rue Duke repose à la fois sur la firme d’architectes associés à sa conception et sur sa qualité esthétique, sans toutefois que l’histoire de l’architecture ne le retienne spécifiquement. Malgré des proportions humbles, tant par rapport au type architectural de la banque que dans le portfolio des architectes, le 297, rue Duke possède une grande qualité architecturale évoquant le classicisme. Les éléments architecturaux et la composition de la façade principale, témoignent d’un haut niveau d’intégrité.

La valeur paysagère-urbaine du 297, rue Duke repose sur sa permanence et, sur sa contribution à la narration de l’histoire, le bâtiment ayant notamment survécu aux travaux de démolition nécessaires lors de la construction de l’autoroute Bonaventure au début des années 1960. Unité indépendante, il se retrouve aujourd’hui à faire face au boulevard urbain Projet Bonaventure, ce qui lui octroie une grande visibilité. 

Nous sommes d’avis que l’intérêt patrimonial du bâtiment situé au 297, rue Duke réside principalement dans la qualité architecturale de la façade principale et qu’elle mérite d’être conservée. En privilégiant une approche architecturale allant au-delà du façadisme, nous recommandons que la façade principale soit intégrée et mise en valeur dans le projet de remplacement.

Laisser un commentaire